Molière L'opéra Urbain - Rêver J'en Ai l'habitude

Rêver J’en Ai l’habitude

Molière L’opéra Urbain
Les autres, les autres, ils sont comme il faut
J’fait ce qu’il faut pour leur plaire, mais ça sonne faux
Pas ma faute, ma faute, si j’suis mieux dans ma peau
Loin de la lumière et derrière le rideau,
Ma terre à moi n’est pas ronde
Je n’ai pas la bonne attitude
Je n’suis pas fait pour ce monde
Oui rêver j’en ai l’habitude (j’en ai l’habitude),
Rêver j’en ai l’habitude
Pour m’évader, changer d’altitude
Accroché à ma solitude
J’en ai l’habitude, j’en ai l’habitude
Je dois m’ennivrer d’incertitudes
Vivre sous d’autres latitudes
Pour me libérer de ma lassitude
J’en ai l’habitude, j’en ai l’habitude,
Les autres, les autres, ils ont dans les yeux
L’assurance et l’insolence des gens heureux
C’est pas faute, pas faute de tout faire comme eux
Mais n’est pas toujours heureux celui qui veux,
Je veux jouer tous les rôles
Essayer tous les costumes
Les plus sombres et les plus drôles
Oui rêver j’en ai l’habitude (j’en ai l’habitude),
Rêver j’en ai l’habitude
Pour m’évader, changer d’altitude
Accroché à ma solitude
J’en ai l’habitude, j’en ai l’habitude
Je dois m’ennivrer d’incertitudes (m’ennivrer d’incertitudes)
Vivre sous d’autres latitudes (d’autres latitudes)
Pour me libérer de ma lassitude
J’en ai l’habitude, j’en ai l’habitude,
Côté cour, je joue la comédie humaine
Côté cœur, j’avoue, j’sais pas me mettre en scène
Dans ma tête j’fais le noir
Et je m’invente des histoires
Pour m’évader, changer d’altitude
Accroché à ma solitude
J’en ai l’habitude, j’en ai l’habitude,
Rêver j’en ai l’habitude (j’en ai l’habitude)
Pour m’évader changer d’altitude (changer d’altitude)
Accroché à ma solitude
J’en ai l’habitude, j’en ai l’habitude (j’en ai l’habitude)
Je dois m’ennivrer d’incertitudes (incertiudes)
Vivre sous d’autres latitudes (d’autres latitudes)
Pour me libérer de ma lassitude
J’en ai l’habitude, j’en ai l’habitude,
Rêver j’en ai l’habitude,